LE GRENAT

 

«Grenat» signifie quelque chose comme «granuleux» et vient du mot latin «granum» qui veut dire «grain». Ceci est en relation avec la forme arrondie du Grenat et rappelle également les graines de la grenade. Au Moyen Âge, le Grenat était aussi appelé «karfùnkel» en allemand, ce qui fait référence aux lueurs brillantes des escarbilles d’un foyer, ou bien escarboucle. Appelé aussi Pyrope (du grec "pyro" feu et "ope" œil, littéralement "Œil de Feu")
De nos jours, il y a de nombreuses dénominations qui sont en usage dans le commerce : Rubis d’Arizona, Spinelle d’Arizona, Rubis de Montana ou Rubis du Nouveau-Mexique.

Le Grenat est connu depuis des millénaires. Noé lui-même, d’après ce qu’on dit, utilisait une lanterne pourvue de Grenats pour diriger sûrement son arche, à travers l’obscurité de la nuit.
On trouve des Grenats, sur les pièces de joaillerie qui proviennent des époques anciennes de l’Egypte, de la Grèce ou de Rome, le Grenat étant ciselé pour y représenter des visages, des animaux fabuleux...
Bien des pionniers et des voyageurs intrépides portaient des Grenats, pour se garantir des aléas.
On les considérait en effet, comme des talismans protecteurs, car on croyait que les Grenats éclairaient la nuit et mettaient celui qui les portait, à l’abri de tout maléfice.
De nos jours, les scientifiques nous expliquent que la luminosité proverbiale du Grenat est due à son indice de réfraction élevé.
Non seulement les Grenats se trouvent en nombreuses couleurs, mais encore, ils portent des noms variés : démantoïde, grossulaire, hessonite, pyrope, rhodolithe, tsavorite, spessartite, uwerowite, etc...

Quelques applications : infections, troubles du rythme cardiaque, apathie, dépression, stress.
Sa forte teneur en fer lui procure des propriétés importantes de régularisation de la circulation, il favorise le taux d'hémoglobine et accroît le plasma, propriété qui peut être utile aux chevaux de sport (course, endurance...). C'est donc une pierre qui fortifie le coeur organes. Il sera évidemment utile en cas d'anémie. Il est par contre déconseillé aux chevaux qui souffrent de troubles cardiaques.
Il stimulera les organes de reproduction, le foie et, il redonnera de la vigueur sexuelle.
Autour du cou, il donnera force et courage, il sera par contre déconseillé aux colériques et aux tendus.
Il sera utile en cas d'arthrite, de rhumatisme. Utile donc chez les chevaux d'âge.
Un massage léger avec réduira les abcès, ou les inflammations de la peau.
En Egypte ancienne, il était censé protéger du mauvais sort le nouveau-né. Tout indiqué donc sur le foal.

Avertissement : Le Grenat rouge ne convient pas à tout les chevaux. Il peut précipiter une rupture en cas de conflits avec votre cheval... En période de stress, il peut être bon de faire porter temporairement du Grenat, mais cette pierre risque de déclencher une réaction violente. Le Grenat rouge n'est pas du tout indiqué pour le cheval colérique ou hyperactif, les entiers très "chauds" dont les traits de caractère seraient renforcés, au détriment de vous. Par exemple, le Grenat rouge attise l'hostilité et la jalousie... A éviter donc dans une écurie qui comporte une majorité d'entiers ou d'étalons. Il bénéficiera par contre aux calmes et aux timorés.

Enfin, l'hypertendu ne doit jamais porter de pierre rouge, ni Grenat ni autre.

Signes astrologiques de prédilection : Scorpion, Bélier